Vous êtes ici

Accueil » Habitat Environnement » Transition énergétique

Transition énergétique

 

Un programme d'action engagé / Les 4B Sud Charente, Territoire à Energie Positive

 

 

La Communauté de Communes des 4B s’engage dans la transition énergétique ! Dans le cadre d’une convention avec la Région Nouvelle Aquitaine et l’ADEME, un programme d’actions sur 3 ans a été lancé avec comme objectif la mise en place d’un Territoire à Energie Positive à l’horizon 2050. Autrement dit, être capable de produire plus d’énergie qu’on n’en consomme, en agissant sur les domaines les plus consommateurs et en développant la production de ressources énergétiques renouvelables.

 

Trois grands axes d’amélioration, correspondant aux postes les plus énergivores du territoire, seront privilégiés :

 

  • Le secteur du bâti résidentiel : les 4B accompagnent les propriétaires privés dans leurs démarches de rénovation énergétique et thermique de leurs logements

 

  • La mobilité : enjeu crucial en milieu rural, les déplacements sur le territoire contribuent grandement aux consommations énergétiques et aux émissions de gaz à effets de serre. Il s’agit de penser le transport des personnes différemment et faire émerger une mobilité vertueuse et durable, ce que porte déjà l’association Mobilité Ouest Sud Charente (lien vers MOSC : http://www.sudcharentemobilite.com/MOSC-Mobilite-Ouest-Sud-Charente.html)

 

  • Le développement de la filière renouvelable : plus précisément, un plan solaire doit être mis en place pour permettre l’implantation de plusieurs sites photovoltaïques sur des bâtiments publics et privés du territoire, permettant l’autoconsommation ou la revente d’électricité.

 

 

    La CDC 4B a souhaité, pour se donner les moyens de son ambition, prendre part à la création de la SEM Energie Midi Atlantique aux côtés des CDC de la Haute Saintonge, de l’Estuaire Haute Gironde et de l’agglomération Royan Atlantique. Cette structure d’investissement constitue un point d’appui à l’émergence des projets d’énergies renouvelables.
    Programme ambitieux, transversal et local, le dispositif TEPos s’inscrit dans une approche d’accompagnement de l’ensemble des acteurs et citoyens du territoire, portant un projet commun de transition énergétique.
     

     

    Efficacité énergétique des bâtiments

     

    Couvrir dans leur totalité les besoins locaux en énergie exige dans un premier temps la réalisation d’efforts de réduction des consommations énergétiques.

    Sur le territoire des 4B, le secteur du bâtiment résidentiel arrive en tête des postes les plus énergivores. La relative ancienneté du bâti ne permet pas de constater un fonctionnement performant de l’habitat privé en Sud Charente en matière énergétique.

    La rénovation énergétique des logements est alors une nécessité pour réduire en conséquence ces déperditions énergétiques et parfois lutter contre des situations de précarité énergétique, en agissant sur de nombreux volets : l’isolation des toitures et façades, la modernisation des équipements de chauffage ou encore l’amélioration des systèmes de ventilation.

    Réhabiliter son logement énergétiquement et thermiquement permet, en outre de participer à l’effort environnemental local, d’abaisser ses factures énergétiques de chauffage, d’optimiser le confort du lieu de vie et de valoriser son bien.

     

    La Communauté de Communes des 4B s’engage dans l’accompagnement des propriétaires désireux d’engager ces démarches en coordonnant les acteurs de la rénovation énergétique : la création d’un Pôle Habitat à Barbezieux réunit tous les premiers mardis du mois des spécialistes de l’Espace Info Energie de Charente, du CAUE 16, des Architectes des Bâtiments de France, de l’ADIL 16 et du service ADS de la CDC et du service urbanisme de la ville de Barbezieux. Prenez rendez vous ici (hyperlien vers Pôle Habitat : http://www.cdc4b.com/blog/2018/05/09/pôle-habitat-communautaire) pour recevoir des conseils sur l’établissement de votre projet de rénovation énergétique.

     

     

     

    Mobilité durables

     

    La mobilité est un enjeu socio-économique mais aussi environnemental sur un territoire rural comme celui des 4B. Garantir l’accès aux services pour tous face à un habitat dispersé et une offre de transports alternatifs limitée amène à repenser l’usage qu’il est possible de faire de la voiture pour faire face au « tout auto ». L’utilisation de véhicules personnels pour des trajets quotidiens est une nécessité qui a cependant un impact fort sur non seulement les consommations énergétiques mais aussi les émissions de gaz à effet de serre (GES), premiers facteurs de pollution de l’air et de réchauffement climatique. L’augmentation permanente des coûts des carburants traditionnels (essence, diesel), directement liée à la réduction des ressources dites « fossiles » favorise l’exigence d’utilisation des énergies nouvelles et renouvelables dans les déplacements de tous les jours.

     

    Se déplacer de façon plus responsable c’est d’abord se déplacer autrement : privilégier le covoiturage, l’autopartage, démarches éco-responsables mai aussi créatrices de lien social. Les entreprises peuvent bénéficier de ces pratiques en adoptant un Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) qui leur permet de développer leur activité économique, valoriser leur image et améliorer le confort de leurs collaborateurs.

     

    Dans cette optique, la CDC 4B  engagera un travail d’étude sur la réalisation d’un Plan de Mobilité Rurale, offrant une approche globalisée des enjeux liés au déplacement en territoires à faible densité de population. L’aménagement d’aires de covoiturage, facilitant les conditions de stationnement et de rencontre des covoitureurs, est aussi en réflexion sur la zone de Barbezieux.

     

     L’action de la CDC se matérialise aussi dans l’acquisition programmée de véhicules électriques à destination de ses agents, accompagnée du déploiement de bornes de recharge sur le territoire des 4B pour assurer la desserte en ressource électrique. Cette démarche se fera en partenariat avec les communes du territoire et le SDEIG 16 (hyperlien SDEIG 16 : http://sdeg16.fr/)

     

     

    Développer les énergies renouvelables

     

    Réduire les consommations énergétiques en adoptant des démarches d’efficacité énergétique est une première étape dans la perspective d’un territoire énergétiquement vertueux. Couvrir intégralement les consommations pour ensuite les dépasser exige de développer des sources de productions énergétiques, et pour cela il s’agit d’exploiter le potentiel renouvelable territorial. Avec une part de 91% de la facture énergétique du territoire importée, il est important d’avancer vers une production locale et décarbonée.

     

     Le territoire des 4B est aujourd’hui un producteur de ressources énergétiques renouvelables via le seul bois-énergie, énergie issue de la biomasse et essentiellement utilisée en combustible. Cependant l’atteinte d’un niveau de territoire à énergie positive requiert de diversifier le bouquet de production afin d’assurer un équilibre des ressources existantes et limiter le facteur polluant du chauffage au bois.

     

    L’électricité renouvelable est un poste d’avenir qu’il est urgent de développer, qu’il soit destiné à la revente ou à l’autoconsommation. L’énergie solaire photovoltaïque constitue ainsi une opportunité de réaliser cette transition énergétique locale. La CDC étudie actuellement plusieurs projets d’implantation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments publics du territoire et accompagne les différents acteurs dans leur démarche d’installations de solaire photovoltaïque ou thermique. Des études de potentiel sur la géothermie (captage d’énergie par circulation de fluides sous terre) ou la méthanisation (transformation des matières organiques en énergie) seront mises en place pour évaluer les capacités du territoire à intégrer ces nouvelles sources d’énergies renouvelables.

     

    Pour plus d’informations : http://tepos@cdc4b.com 

    Bastien PITOU au : 06 40 99 05 31